Mar 25 2018

Opération Alsasciences

Alsasciences 2018 sera un grand forum ayant pour centre les sciences, comme son nom l’indique, mais également les enfants. Le but de cette opération, font savoir ses organisateurs, est « de diffuser du contenu scientifique auprès du grand public ». À l’origine de cette initiative, en 2014, des enseignantes de la vallée de la Bruche, qui se sont tournées vers des partenaires. Ces derniers ont relevé le challenge, un peu osé, d’Alsasciences. L’Éducation nationale travaille ainsi avec la CCVB (communauté de communes de la vallée de la Bruche), le Jardin des sciences de l’université de Strasbourg et la Fédération des MJC d’Alsace.

Durant une journée, le 2 juin, la salle polyvalente de La Broque et ses abords vont se transformer en une véritable marmite bouillonnante de science, à l’intérieur des bâtiments, mais aussi en extérieur. Cette année, la pression monte : près d’une centaine d’enseignants de la vallée de la Bruche, du secteur de Molsheim et des environs, ont relevé le défi de se lancer dans Alsasciences 2018, avec pas moins de 2 800 élèves.

Au courant de cette année scolaire, les enseignants ont été invités à travailler sur le thème d’Alsasciences : La tête dans les étoiles. Celui-ci se décline en cinq volets : la Lune, le Soleil, ombre et lumière, la conquête de l’espace, et les saisons (avec les paysages de la vallée de la Bruche). Des professionnels, comme de jeunes ingénieurs, vont investir Alsasciences 2018 à La Broque avec des objets, des robots. Des mini-fusées seront lancées. 

Des spectacles de professionnels, mais aussi d’autres donnés par les enfants, jalonneront le cours de la journée. En 2014, le défilé de mode avec des habits constitués de matériaux de récupération avait fait grande sensation. Un nouveau est prévu, cette fois sur le thème des quatre saisons.

En amont de la journée du 2 juin, des animations en relation avec Alsasciences 2018 seront proposées, comme des projections de films au cinéma Le Royal de Rothau, des conférences, dont une sur la pollution lumineuse, en mai. À ce titre, le 24, on tentera de faire éteindre tout l’éclairage public dans au moins une partie de la vallée, pour observer, scientifiquement, le résultat. Un spectacle est aussi programmé pour le 25 mai, à La Broque, en partenariat avec l’association locale Azimut.

Le 2 juin, c’est Jean-Jacques Favier, spationaute – qui a volé sur la navette spatiale américaine Columbia — qui viendra inaugurer Alsasciences 2018.

Lien Permanent pour cet article : http://www.labroque.fr/operation-alsasciences/