«

»

Imprimer ce Article

Paroisses protestantes et oecuménisme

1517-2017 : les paroisses protestantes de la haute vallée de la Bruche ont convié la communauté catholique à se joindre à elles pour célébrer en commun et dans la joie les 500 ans de la Réforme. Le tout dans un esprit de rencontre, de partage et de témoignage. Plusieurs temps forts ont meublé ce week-end.
Dès samedi après-midi, Alexandre a proposé un rallye découverte, par équipes, des différents lieux de foi de la vallée de la Bruche, dans un concept œcuménique. Temples, église, chapelle, synagogue et lieux mennonites ont figuré sur la feuille de route des concurrents, avec recherche d’une spécificité à chaque site visité.
Cette balade d’une durée de deux à trois heures, avec un vrai travail en commun, a enchanté les rares participants.
En soirée, avant le concert du groupe Waouh, les ados du groupe MJO (Mouvement des jeunes œcuménique) ont chauffé la salle par leur spectacle Coup de gueule-Coup de grâce basé sur des témoignages.
« Vivons et témoignons sans crainte »
« Waouh, notre groupe fondé en 2010 par un jeune couple, est formé de cinq musiciens et de trois techniciens, avec comme objectif de produire une musique d’inspiration biblique qui parle à notre génération. C’est une musique chaleureuse, qui doit rassembler et découvrir le Christ, » a résumé Mathieu, le responsable de la formation.
Avec des jeux de lumières, des paroles en vidéo projection et une forte sonorité, le groupe a interprété des morceaux de son répertoire, à la grande satisfaction de la jeunesse présente dans la salle polyvalente de La Broque.
Dimanche, le culte célébré en ce même lieu avec faste, en présence des pasteurs, des curés du secteur et de 250 personnes environ, a été l’événement majeur de toutes ces festivités.
Les textes des Béatitudes ont inspiré les moments de méditation et de prière. La chorale interreligieuse, dirigée tantôt par Évelyne, tantôt par Simone et accompagnée à certains moments par la musique d’église de Westhoffen et de Kehl, a donné à ce culte un relief particulier.
Dans son homélie, Pascal Hetzel, inspecteur ecclésiastique, a commenté l’historique de la Réforme et sa vision du futur ; « Protestons… Pour témoigner de l’amour de Dieu. L’Évangile nous montre cet amour, alors, vivons et témoignons sans crainte ». Telle a été la conclusion du prédicateur.
Plus de 170 personnes ont mis en pratique les enseignements du matin en partageant, en toute convivialité, le repas proposé.
À la fin de ce dernier, les fanfares de Rothau, Fouday et Neuviller ont uni, pour la première fois, leurs instruments pour gratifier l’assemblée d’un beau divertissement musical, sous les directions de Bertrand Scheppler, Hugues Werly, et Yann Mattern.
En fin de journée, le lâcher de ballons avec ses messages de joie, d’espérance et de Coup de gueule a mis un terme à cette rencontre œcuménique.

Parmi les personnes présentes : Jacques Parmentier, René Lamey, Richard Grell, Sophie Letsch, pasteurs. Marc Steck, Martin Scheer, Boniface Mbemba, prêtres. Frédéric Bierry, président du conseil départemental du Bas-Rhin. Christian Albecker, président de l’UEPAL (Union des églises protestantes d’Alsace), et des maires de communes voisines.

(DNA-BS 13/09/2017)

Lien Permanent pour cet article : http://www.labroque.fr/paroisses-protestantes-et-oecumenisme/