Partagez cet article...

Les adieux de Laurence

«Chers amis,
Aujourd’hui, je tourne la page de 46 années de ma vie au service de notre collectivité. Presque un demi-siècle… C’est quelque chose. Et, comme vous pouvez l’imaginer, beaucoup d’émotion.
Lorsque j’ai commencé ma carrière au service administratif de La Broque, j’avais à peine 18 ans. Toutes les missions de service public m’intéressaient et je souhaitais me former pour participer activement à la mise en oeuvre de projets au sein de ma collectivité.
Dès 1983, le Maire, François Moser et les élus de l’époque m’ont donné l’opportunité de reprendre mes études et de préparer les concours de la fonction publique.
A cette époque, la mise en œuvre de la décentralisation permettait la réalisation de projets, belles opportunités pour notre commune qui avait peu de moyens. Et pour lesquelles il fallait être audacieux.
Puis, en 1995, je vois arriver un jeune maire, Jean-Bernard Pannekoecke, plein d’énergie, de charisme et une répartie peu commune.
Les temps sont plus difficiles, les réglementations toujours plus complexes. Mais avec toutes les facettes de sa personnalité, que nous lui connaissons ; il parvient à fédérer et fidéliser une équipe motivée pour poursuivre le développement de notre cité.
Durant toutes ces années, nous avons vu et dû nous adapter à bien des changements, d’ordre administratifs, juridiques et sociaux.
Le regard que je porte aujourd’hui sur ces évolutions est celui d’une complexité croissante… Mais c’est sans doute le prix à payer, à l’heure où tout semble possible et où chacun semble pouvoir avoir accès à tout…
Néanmoins, comme beaucoup d’entre vous le savent, j’ai toujours placé la qualité des relations au-dessus de tout. C’est ainsi qu’il a été gratifiant pour moi de travailler avec vous tous, élus, collaborateurs, collègues des différentes structures, administrations, acteurs locaux ou concitoyens.
Ensemble, en partageant nos expertises, nous avons pu faire face à cette complexité croissante, mais nous nous sommes aussi enrichis de valeurs humaines, dans la solidarité et la confiance.
Aussi, laissant la place à une génération nouvelle -notamment à Arnaud Humbert, notre nouveau DGS à qui je passe le flambeau, lui souhaite pleine réussite dans sa nouvelle mission  – et souhaite que ne soit pas oubliée l’importance de ces valeurs et relations humaines.

Maintenant, ce n’est pas seulement une page de ma vie qui se tourne. C’est une nouvelle qui s’ouvre. Et, même si j’éprouve un peu de nostalgie, je suis heureuse aussi, d’aborder cette vie nouvelle… Active. Car les retraités le sont aujourd’hui. Et je ne dérogerai pas à la règle.
C’est un nouvel univers que j’ai à explorer, avec le plaisir de l’organiser à notre convenance, avec mon mari Roger, mes proches et mes deux loulous Loïs et Elias
Je ne sais pas encore exactement de quelle manière. Mais je sais que je continuerai à m’épanouir dans le partage et le contact humain, comme je l’ai fait, pendant toutes ces années, à vos côtés.

Je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne continuation et une grande réussite dans vos futurs projets, qu’ils soient collectifs ou personnels.
Pour la Broque et pour l’ensemble de la vallée de la Bruche.
Merci !»