Du 20 septembre au 14 novembre sur la promenade entre le Centre Nautique BOISEO et la Bruche

Exposition Tracer la Route

Exposition organisée par Environnement et Culture de Saales en collaboration avec La commune de La Broque et l’association Boomerang

Pour prolonger le succès de l’exposition de cet été sur les hauteurs de Ranrupt et dans Saales, l’association Environnement et Culture de Saales  s’est rapprochée de la municipalité de La Broque et de son association d’animation Boomerang. Le sentier de découverte le long de la Bruche et la piscine s’est imposé naturellement pour montrer les 9 grands panneaux de dessins de l’artiste. Les haïkus (poèmes courts) de l’atelier d’écriture de Myriam Dhume-Sonzogni accompagneront  à nouveau l’expo, accrochés sur les grilles de la piscine.

Les dessins très colorés de la nature et des routes de la haute vallée de la Bruche par tous les  temps, sont des créations de l’artiste Christophe Meyer sur tablette numérique, produits à l’occasion de son installation en proximité. Ils donnent à voir de façon saisissante la beauté du quotidien familier que l’art a pour mission de révéler, avec la maîtrise d’une technique du dessin, de sa grammaire de formes et de couleurs, qui raviront et sans doute inspireront les petits et les grands. Des cahiers de coloriage tirés de cette exposition seront proposés aux jeunes et aux grands.

 

Contact organisateur :

Augustin Holveck, Président de Environnement et Culture

0680500005 pres.enviretculture@gmail.com

Christiane CUNY, Adjointe Mairie de La Broque

Mairie de La Broque 03 88 47 42 90

FB : tracerlarouteexpo67

 

A propos des œuvres exposées de Christophe Meyer :

« Que ressent-on quand on se promène dans cette exposition en extérieur sur les hauteurs de Ranrupt ou sur les places de Saales : une  sensation de connivence, une envie de dire : c’est tout à fait ça ! tu te rappelles? Attends c’est où? Tellement ces dessins nous sont familiers. Christophe Meyer peint les impressions de notre paysage de tous les jours et c’est en cela que l’on a pu dire que l’art révèle le quotidien.

Ses dessins et ses mises en couleurs sont presque de la 3D. lls sont créés sur l’outil numérique, le nouveau chevalet d’extérieur qu’est la tablette avec son stylet. La technique mise au point par l’artiste donne une sensation de volume, de matière, de profondeur, de vitesse, d’intensité si familière qu’elle parle directement à  notre mémoire. C’est avant tout parce qu’il est un artiste, de ceux qui créent chaque jour et en tout heu et explorent sans cesse comme il l’a fait dans de nombreux pays depuis plus de 40 ans.

Et c’est là que l’objet culture intervient, qui nous relie, qui nous fait société par la simple prise de conscience qu’on vit dans un bel environnement et qu’on partage des émotions en commun. »

Augustin Holveck

 

« Passager, je dessine sur des carnets ou sur ma tablette. La route est devenue une véritable religion, nous acceptons tous pour nous relier de nous soumettre à sa liturgie inexorable ses   étapes, ses haltes, sa signalétique et ses stations, comme celles d’un véritable chemin de la passion, établissent un langage et des rites communs devenus universels qui m’intéressent par leurs injonctions contradictoires liberté et péage,rêve et vigilance,  ivresse de la vitesse et abstinence déchaînement de puissance des chevaux et culpabilité de leur usage, bonus et malus, lignes   pointillées et rubans  continus , fluidité et congestion, routine et accident et routine de l’accident, l’année rythmée par deux saisons seules , le changement de pneumatiques hiver/été et bientôt, le schisme énergie carbonée versus énergie électrique, périphérie et zones à faibles émissions. »

Christophe Meyer

 

A propos de l’artiste :

Christophe Meyer

Artiste né en 1958, installé récemment auBeulay (88) en activité créative permanente depuis 1983 avec de nombreux séjours à l’étranger.

Travaux récents (depuis 2020) :

Opération de transfiguration positive de la route du col de Saâles et de sa nature environnante en toute saison.

Production rapide en extérieur ou même en voiture pour capter les ambiances et atmosphères du quotidien avec retravail en atelier.

Travail numérique sur iPad et Procreate  avec personnalisation des nombreux outils du logiciel : palettes, pinceaux… pour capter les ambiances chromatiques et les effets de matière

Invention de couleur, regard coloré, création de ‘filtres’, recherches sur les ambiances chromatiques locales, les1ere exposition en 1984 à New York, un atelier à Strasbourg de 85 à 2019, nombreux séjours invités à l’étranger en Europe, Amérique, Japon, république Dominicaine, Inde, Laos… où il produit et expose souvent sur les matériaux locaux et les sujets du quotidien. Il est invité par des centres d’art, des universités et rédiges des textes pour des catalogues d’artistes.

Grand coloriste, beaucoup de travail sur la gravure, travail sur papier, toile, bois, matériaux de récupération déchets, terres, cartons sac en papier…

Exposition en court également à Baden-Baden Gesellshaft der freunde junger Kunst du 22/08 au 3/10

 

A propos de l’association :

L’association Environnement et Culture a été créée en1991,voici 30 ans. L’objectif de l’association a toujours été de valoriser le savoir-faire et le patrimoine local. L’associationa ainsi permis de faire connaitre le talent de nombreux artistes ruraux (peintres, photographes,poètes, écrivains, vitriers d’art,…) jusque-là peu connus. Parallèlement elle a veillé à assurer la conservation d’un grandnombre de documents d’archives, notamment en collectant de très nombreuses photos.

L’association s’est toujours évertuée à être au diapason de son époque. C’est pourquoi elle propose pour 2021 et pour son trentième anniversaire, un programme original et innovant, un programme éclectique ouvert au jeune public avec des activités tels que des ateliers sur tablettes numériques, des concerts de musique, des écrits poétiques par des habitants de la vallée a découvrir tout l’été. Un nouveau départ pour 30 ans d’actions culturelles.

 

A propos de l’atelier d’écriture :

Toute cette année de confinement, MyriamDhume­-Sonzogni a animé un atelier d’écriture avec des habitants qui ont produit des textes courts ainsi que des haïkus sur le thème des arbres, des émotions de la nature, sur leur quotidien. Ces textes seront disséminés dans !’exposition.

 

Les sponsors :

Crédit mutuel, sponsor principal : Forts de valeurs communes et notamment la volonté d’accompagner les initiatives visant à réduire toute forme d’exclusion (sociale, numérique…) ou facilitant l’accès de tous à la culture, le Crédit Mutuel Bruche-Nideck et l’ensemble des Caisses de la région Strasbourg Campagne, ont tenu à contribuer à la réalisation de notre projet, choisissant ainsi résolument l’optimisme de l’action en misant sur l’innovation, l’imagination et la mobilisation de tous.

 

Emmaüs Mundo avec dans la vallée de la Bruche la Ferme solidaire de Bénaville et la Boutique solidaire de Saâles.

La Chenaudière à Colroy la roche (67),

Les confitures du Climont, la Salcée (67),

Les Yaourts du Climont à Saâles (67),

Turlupain à Saâles(67).

Intertrace à Vanifosse (88)

Les associations : Comité des fêtes de Saâles et Ranrupt animation,  l’association BOOMERANG

Les communes de Saâles, Ranrupt et La Broque

 

Partager sur

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *