Commune de La Broque – Budget Primitif  2019 –  Pour la 5ème année consécutive, les taux d’imposition n’augmenteront pas !

Commune de La Broque – Budget Primitif 2019 – Pour la 5ème année consécutive, les taux d’imposition n’augmenteront pas !

Le budget primitif 2019 s’élève à 3,523 M€ dont 2M€ pour le fonctionnement et 1,5 M€ pour l’investissement.
Nous nous sommes attachés à calculer au plus près nos prévisions et à réduire encore nos dépenses, tout en maintenant la meilleure qualité de services à la population pour tous les âges de la vie. L’œil rivé sur les compteurs et les ratios, nous maintenons un bon niveau d’investissement parce qu’il prépare l’avenir et permet de satisfaire les besoins de nos concitoyens. En fin et surtout, nous demeurons d’une grande prudence sur l’usage du levier fiscal.

C’est pourquoi, pour la cinquième année consécutive nous n’avons pas prévu d’augmentation des taux d’imposition.

Fonctionnement

Les recettes de fonctionnement proviennent essentiellement de :
Impôts et taxes
Aide fiscale communautaire
Aides de l’état (dotations et subventions)
Revenus de la forêt (715 hectares)
Locations de terrains pour la chasse
Locations et ventes diverses

Les principales dépenses de fonctionnement sont :
Salaires et charges du personnel
Fournitures, notamment énergies, eau, carburant, petit matériel…
Travaux d’entretien
Soutien au fonctionnement des écoles
FNGIR = fonds de123 146 € à reverser à l’état
Frais financiers
Taxes foncières sur les bâtiments communaux versées à l’état
Subventions aux associations de la commune

Les dépenses servent à faire fonctionner la collectivité et La Broque est une grande commune de presque 2900 habitants et de 2307 hectares
avec 40 km de routes à entretenir
avec 4 écoles à maintenir en bon état, à chauffer, à nettoyer…
avec 3 églises et 1 chapelle
avec 1 médiathèque
avec 1 salle des fêtes et 1 salle polyvalente

Les économies en dépenses seront réalisées principalement grâce
aux travaux sur l’éclairage public qui entrainent une baisse de consommation,
à nos investissements dans les bâtiments qui génèrent moins d’entretien et de réparations,
à la mutualisation avec la ComCom pour certains achats, cérémonies ou manifestations

Investissement

Nos projets d’investissements inscrits dans ce budget sont :
Le transfert de l’école maternelle de La Broque
La 2ème phase de restructuration de la salle des fêtes
La poursuite de rénovation de l’éclairage public
La poursuite de l’entretien des espaces dans le respect de l’environnement sans produits phytosanitaires (libellules)
La pose d’une stèle mémorielle marquant l’entrée de l’ancien camp d’internement de Schirmeck-La Broque
L’entretien des sentiers et la mise en valeur du patrimoine
La poursuite de la mise en accessibilité des bâtiments communaux

La question qui se pose en permanence est :
Comment continuer à offrir toujours plus de services en maintenant notre budget en équilibre et sans passer par l’augmentation de l’impôt ?
La réponse est dans la gestion des priorités et des choix.

«Verte et Bleue»… La Broque, une commune «Libellule»

«Verte et Bleue»… La Broque, une commune «Libellule»

Ce 21 mars dernier, La Broque recevait sa première «Libellule» « Commune Nature », attribuée par la Région Grand Est et l’Agence de Bassin Rhin Meuse, pour l’entretien de ses espaces dans le respect de l’environnement et sa démarche « 0 Phyto ».
Cette distinction – qui nous a permis aussi de financer notre nouvelle balayeuse «Emily» – s’inscrit dans la ligne de la politique environnementale engagée par notre commune depuis de nombreuses années… Dans l’esprit de la «Trame verte et bleue», pour un environnement et une biodiversité préservés, y compris aux abords immédiats d’une ville de quelque 2.800 habitants.

D’autres réalisations importantes témoignent aussi de cette politique.
Notre AFP, qui regroupe 137 propriétaires et 6 agriculteurs sur près de 67 hectares, accueille troupeaux de vaches, highlands, chevaux et ruchers. Poumon vert et réserve de biodiversité aux lisières même de notre cité, elle est très appréciée des amoureux de la nature et des randonneurs.
Notre mare pédagogique, réalisée dans le cadre de l’opération «100 mares en Alsace» est un conservatoire important pour les batraciens et un lieu de découvertes et d’études pour les écoles et les chercheurs.
Notre «Ilôt de vieux bois», un espace forestier totalement sanctuarisé sur 6 hectares, est peuplé principalement de chênes et hêtres dont certains ont plus de 200 ans. On y trouve de nombreuses espèces d’oiseaux – dont les concerts de printemps sont un enchantement – ainsi que des chauves-souris et des insectes, très rares pour certains.

Rappelons enfin le soutien que notre commune apporte au verger école et au rucher-école – également « prairie gibier » – ainsi qu’au Syndicat de Producteurs de Fruits de la Vallée de la Bruche.

Philippe Pfister,
adjoint au maire en charge de l’environnement, la forêt et le développement durable

Spectacle de danse

Spectacle de danse

SAMEDI 10 mars 2018 à 20H30

salle polyvalente de La Broque

Spectacle de danse – Tout public – Durée 50 min – Tarif 10 €

Dans cette première création commune, véritable collaboration artistique, les chorégraphes retracent la rencontre entre leurs corps, leurs parcours, leurs gestuelles. Ils donnent ainsi forme à ce moment primordial où tout est possible, dans un duo qui exprime à la fois opposition, symétrie et union. Traversés tous deux par les vibrations du monde et les danses urbaines, mus par le désir profond de comprendre l’autre, leur collaboration s’ancre dans la conviction que la rencontre est possible et nécessaire, et donne naissance à un spectacle à la fois politique et poétique.

Distribution

Conception et interprétation : Abdoulaye Konaté et Myriam Soulanges.

Production :
Production : Back Art Diffusion & Jasp’.
Coproduction : Artchipel – Scène nationale de Guadeloupe, Opéra national du Rhin – Centre Chorégraphique National, Pole-Sud – Centre de développement chorégraphique, Touka Danses – Centre de développement chorégraphique.
Ce projet est réalisé avec le concours financier de la DRAC Guadeloupe, de la DRAC Grand Est, de la Région Guadeloupe et de la Région Grand Est, du Conseil départemental de Guadeloupe, FEAC Ministère des Outre-mer, de la Ville de Strasbourg.